🚨 NOUVELLE ADRESSE à Paris Accessible via le métro Le Peletier ! Plongez dans l’expertise médicale du CORPS et de la silhouette ! ✨
aesthé Lafayette📍6 rue de la Victoire – Paris 9ème arr

Cellulite et hormones : Comment lutter contre pour avoir une peau parfaite ?

cellulite sur les cuisses d'une femme
Maîtrisez les bases de la gestion hormonale pour lutter efficacement contre la cellulite et retrouvez une peau lisse.

La cellulite, souvent surnommée sous le terme moins flatteur de peau d’orange, est l’ennemie jurée des femmes, et parfois même pour certains hommes. Son petit nom savant : la lipodystrophie ! Bien qu’elle soit généralement inoffensive sur le plan médical, son aspect peut être une source de quelques complexes pour certains et certaines lorsque l’heure du maillot de bain sonne ! Loin d’être une simple question d’excès de poids, la cellulite est influencée par de multiples facteurs. Parmi ces facteurs, les messagers chimiques tiennent une place importante.

Vous l’aurez compris, les hormones ont un rôle majeur dans la santé et la beauté de votre peau. Si on ne peut pas y faire grand-chose car leurs conséquences sont naturelles (et génétiques), on peut néanmoins en apaiser les symptômes cutanés avec des soins.

Qu’est-ce que les hormones ?

Ce sont des messagers chimiques produits par les glandes endocrines qui sont libérés dans le flux sanguin et voyagent vers divers organes et tissus de votre corps pour exercer leurs effets. Les hormones jouent un rôle crucial dans la régulation d’une large gamme de processus physiologiques, incluant la croissance, le métabolisme, la reproduction et la réponse au stress. Elles interagissent avec des récepteurs spécifiques sur les cellules cibles, conduisant à des changements dans l’expression des gènes, l’activité enzymatique et d’autres processus cellulaires. Un déséquilibre hormonal peut affecter l’élasticité de la peau et la production de collagène, augmentant la visibilité de la cellulite.

Qu’est-ce que la cellulite ?

La peau comprend 3 couches superposées : l’épiderme qui forme le revêtement extérieur, « le drap », sous lequel se trouve successivement le derme « le matelas » et l’hypoderme, les couches profondes de la peau « le sommier ». Sur ces dernières se logent les cellules graisseuses ou «  adipocytes  ». La cellulite est le résultat d’une augmentation du volume des adipocytes dans l’hypoderme, qui se saturent en graisse et s’hypertrophient. Ce sont ces cellules graisseuses qui sont responsables de la fameuse « peau d’orange » ou cellulite, et qui donnent à la peau cet aspect « bosselé ».

Qualifiée scientifiquement de lipodystrophie, on distingue trois types de cellulite :

1- Cellulite adipeuse

Le problème vient d’un déséquilibre entre la quantité de graisse ingérée et celle qui est dépensée. Elle est visible en pinçant la peau, plutôt douce et non douloureuse.

Cellulite adipeuse sur une femme noire

2 – Cellulite aqueuse

Comme son nom l’indique, cette forme de cellulite est liée à la rétention d’eau et à l’accumulation de déchets dans les tissus. C’est le résultat d’une mauvaise circulation sanguine et lymphatique.

Cellulite aqueuse sur les cuisses d'une femme

3 – Cellulite fibreuse

Liée au relâchement cutané. Cette forme de cellulite est le résultat d’une fibrose, d’une déformation et d’un durcissement des fibres de collagène qui piègent les adipocytes. Installé en profondeur, il est généralement présent longtemps et donc plus difficile à retirer. Ainsi, on la retrouve plus souvent chez la femme adulte et plus souvent à la ménopause. La cellulite fibreuse est douloureuse au toucher, la peau est dure, légèrement violacée et capitonnée.

Cellulite fibreuse sur les cuisses d'une femme

Les hormones et la cellulite

La cellulite est un problème quasi féminin. Ceci s’explique en partie par la composition corporelle : les femmes ont en moyenne 25 % de masse grasse, contre 15 % chez les hommes. Cette différence, bien que semblant injuste, est logique. Le corps de la femme est conçu pour stocker, puisqu’il peut être amené à avoir besoin d’énergie, dans le cas d’une grossesse et de l’allaitement qui s’ensuit. Les messagers chimiques jouent probablement un rôle important dans le développement de la cellulite. Pour mieux comprendre l’impact de la cellulite, examinons de plus près certaines des hormones pouvant influencer l’apparence de la cellulite, contribuant également à l’apparition des fameux capitons de la cellulite :

Les œstrogènes

L’œstrogène est une hormone caractéristique des femmes, qui est produite par vos ovaires. Elle est essentielle pour maintenir l’épaisseur de votre peau, de conserver son hydratation et de maintenir la production de collagène. Avec l’âge, les niveaux d’œstrogène diminuent, entraînant un amincissement, un dessèchement et une perte d’élasticité de votre peau. Également, la production excessive d’œstrogènes renforce le stockage des graisses dans les cuisses et les fesses, où la cellulite est souvent plus visible.

La surproduction d’œstrogènes peut être due à plusieurs causes, comme une mauvaise alimentation, le manque d’activité physique ou encore la grossesse.

La progestérone

Tout aussi essentiel que les œstrogènes, cette substance régulatrice est aussi produite par les ovaires. Elle joue un rôle clé dans le maintien de l’hydratation et de l’élasticité de votre peau. Liée au cycle menstruel féminin, la progestérone va venir perturber la circulation veino-lymphatique. Pourquoi ce phénomène se produit-il ? La raison en est que la progestérone encourage le corps à accumuler de l’eau et du sodium, entraînant ainsi la rétention d’eau. Ce phénomène est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes pour une raison anatomique : la forme des adipocytes. Chez l’homme, ils sont petits, serrés et disposés verticalement. Chez la femme en revanche, ces cellules sont plus grandes et adoptent une forme de losange, si bien que l’eau peut se retrouver piégée entre ces cellules, causant des troubles circulatoires. En conséquence, cela conduit à une rétention d’eau et à la formation de la cellulite aqueuse.

Le cortisol

Le cortisol est également connu comme étant l’hormone du stress. En effet, les glandes surrénales produisent du cortisol en réponse au stress. Pourtant, elle est très utile à votre fonctionnement : c’est ce messager chimique qui vous permet de réagir en cas de danger ! Le cortisol, souvent désigné comme le principal suspect de la dégradation prématurée du collagène, joue un rôle critique dans la santé de votre peau. Un niveau élevé de cortisol peut favoriser l’apparition d’imperfections, ternir votre teint et provoquer divers problèmes cutanés tels que l’eczéma. De plus, le cortisol augmente le stockage des graisses, le muscle se rompt, de même façon que les fibres de collagène de la peau.

Le conseil d’aesthé : Évitez le stress autant que possible et privilégiez des moments de détente ! Que ce soit par des soins en institut, une séance de méditation, une promenade apaisante ou un bain relaxant, diverses options de relaxation sont facilement accessibles pour favoriser votre bien-être.

Les hormones thyroïdiennes

Ces régulateurs biochimiques peuvent affecter les niveaux d’hydratation de votre peau et de la croissance de vos cheveux. L’hypothyroïdie (niveau bas de régulateurs thyroïdiens) peut conduire à une peau et des cheveux secs et clairsemés, tandis que l’hyperthyroïdie (niveaux élevés de régulateurs thyroïdiens) peut causer une peau et des cheveux gras.

Attention, un niveau inadéquat de régulateurs thyroïdiens peut ralentir le métabolisme, conduisant à une augmentation de la graisse corporelle susceptible de contribuer à la cellulite.

L’insuline

Notre corps libère de l’insuline à chaque fois que nous mangeons, d’autant plus si nos repas contiennent une grande quantité de glucides. L’insuline est un messager chimique chargée de réguler le taux de sucre dans le sang. Lorsqu’on consomme trop de sucre ou de glucides simples, le corps produit trop d’insuline et une production excessive d’insuline peut entraîner un stockage accru de graisse, et par conséquent, accroître la cellulite.

Cellulite sur les fesses et les cuisses d'une femme

À quel moment survient la cellulite ?

Chaque bouleversement hormonal de votre vie est susceptible de générer un développement de cellulite. Les principales fluctuations hormonales apparaissent à l’adolescence, lorsque le cycle menstruel se met en place, avant chaque menstruation, lors de la prise d’un contraceptif inadapté ou encore lors d’une grossesse et de l’allaitement qui s’ensuit. Ces périodes entraînent des hausses et baisses de la production d’œstrogènes et de progestérone. Si bien que le corps, mécanique bien huilée, va mettre en place des actions de stockage de graisse et d’eau.

La cellulite apparaît généralement à la puberté. En 25 et 50 ans, on observe une cellulite molle puis elle devient flasque.

La cellulite peut donc apparaître à différentes étapes de la vie, souvent à l’adolescence, pendant les fluctuations hormonales comme celles de la grossesse ou de la ménopause.

Quelles sont les causes de la cellulite ?

L’origine de la cellulite n’est pas entièrement claire. Il semblerait que la cellulite se développe en raison de l’interaction entre la graisse et le tissu conjonctif situé sous la peau.

Les femmes ont tendance à développer plus de cellulite que les hommes, ce qui pourrait être dû à la disposition du tissu conjonctif. Chez les femmes, les bandes de tissu conjonctif et de cellules graisseuses sont plus fines que chez les hommes. En effet, elles sont plus épaisses et disposées selon un motif entrecroisé, ce qui empêche la graisse de se plisser et de créer de la cellulite.

Bien que les glandes jouent un rôle important dans la production de la cellulite, elle peut résulter de facteurs génétiques, d’un mode de vie sédentaire, d’une alimentation déséquilibrée, qui encourage non seulement le stockage de gras et de toxines, de la rétention d’eau, de l’alimentation ou encore d’une mauvaise circulation sanguine.

Comment lutter contre la cellulite ?

Alors, vous aimeriez savoir comment vous débarrasser de la cellulite sur les jambes, fesses et les cuisses ? Malheureusement, sans passer sous le bistouri, il est quasiment impossible de l’éradiquer complètement, mais il existe des solutions pour la réduire. Découvrez comment réduire la cellulite :

Verre d'eau pour s'hydrater

Restez hydraté pour réduire la cellulite

Votre corps est composé de 60% d’eau et sans elle, notre peau peut devenir plus fine et plus faible. Lorsque la peau est déshydratée, la cellulite est plus susceptible d’apparaître. Boire beaucoup d’eau aide à éliminer les toxines et les graisses en excès, tout en améliorant l’élasticité de la peau.

femme qui s'entraîne à la salle de sport

Activité physique

Le sport est un allié de choix pour vous aider à diminuer la cellulite. L’exercice est un élément clé pour réduire la cellulite, notamment en aidant à réduire les graisses et à éliminer les toxines accumulées dans le corps. Marcher, courir, nager et faire de la musculation aident non seulement à tonifier les muscles, mais aussi à améliorer la circulation sanguine dans les veines, ce qui contribue à réduire l’apparence de la cellulite. En brûlant des calories et en renforçant les tissus sous-cutanés (sous la peau), ces activités aident à rendre la peau plus ferme et plus lisse.

Pour traiter la cellulite, souvent liée à une prise de poids hormonale, il est conseillé d’éliminer les aliments riches en sucres et en graisses, sans faire de régime. En outre, pour obtenir une peau plus ferme et plus saine, l’attention doit se porter sur une alimentation équilibrée et des soins spécifiques.

femme qui se masse avec une brosse sèche

Massage avec une brosse sèche ou sans

Le brossage à sec et le massage sont de bons moyens de favoriser le drainage lymphatique et de perdre la cellulite. Cela permet de stimuler la circulation sanguine et donc de lutter contre la cellulite. C’est un processus qui débarrasse la couche adipeuse des toxines accumulées. Le brossage à sec augmente la circulation, exfolie la peau, aide à éliminer les cellules mortes et les toxines, ce qui permet d’avoir une peau plus lisse et une meilleure souplesse de la peau.

Vous pouvez effectuer un massage contre la cellulite, avec les huiles spéciales anti cellulite. En effet, en massant vous-même les zones concernées, en particulier les hanches, les fesses et les cuisses, aide à éliminer les toxines et à stimuler le système lymphatique. Ces techniques aident à améliorer l’aspect général et la tonicité de la peau, à réduire les capitons et à effacer efficacement la cellulite grâce à ces techniques.

homme tres stresse

Éviter le stress

Les facteurs influençant l’apparition de la cellulite sont multiples, et il est important de noter que les hormones féminines, jouent un rôle clé dans la cellulite et les oestrogènes ne sont pas les seuls responsables. Pour éliminer la cellulite, il est crucial de comprendre et de gérer le stress. En effet, le stress provoque une augmentation du taux de cortisol, ce qui favorise l’apparition de cellulite. Apprendre à gérer votre stress est donc un outil essentiel pour vous aider à éliminer la cellulite particulièrement sur les jambes et dans d’autres zones affectées.

soin pour lutter contre la cellulite

Soin de la peau

Comment enlever la cellulite ?

Aesthé propose une méthode de médecine esthétique pour combattre la cellulite, axée sur le raffermissement de la peau et le traitement de la cellulite avec la technologie ONDA CoolWaves.

Comment raffermir son corps ?

Le raffermissement de la peau peut-être efficacement réalisé par des techniques comme la radiofréquence, les ultrasons et les traitements au laser. Ces méthodes favorisent la production de collagène et d’élastine, renforçant ainsi la structure de la peau et améliorant son apparence.

La relation entre les hormones et la cellulite est à la fois complexe et importante. Comprendre ce lien aide à mieux prendre soin de votre santé et de votre peau. Les hormones jouent un rôle clé dans l’apparition de la cellulite, mais il y a aussi d’autres facteurs. Il faut savoir que la cellulite est normale et touche beaucoup de gens. Vous pouvez choisir de la traiter, mais il est important d’accepter qui vous-êtes.

Les articles qui vous interesseront

Paris IVe

Aesthé – Marais

29 rue Francois Miron,
75004 Paris
01 40 61 91 58

M 1 11 7
Saint-Paul / Hôtel de Ville / Pont-Marie
Du lundi au vendredi : 9h – 20h
Samedi : 9h – 19h

Restons Connectés

En validant votre inscription, vous acceptez qu'aesthé mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer notre newsletter.