🚨 NOUVELLE ADRESSE à Paris Accessible via le métro Le Peletier ! Plongez dans l’expertise médicale du CORPS et de la silhouette ! ✨
aesthé Lafayette📍6 rue de la Victoire – Paris 9ème arr

Composition de la peau : tout savoir sur la structure et la fonction de la peau

femme qui se demande qu'elle est la composition de sa peau
Explorez en profondeur la structure complexe de la peau et comprenez comment ses différentes couches interagissent pour assurer ses fonctions vitales.

La peau est la première barrière protectrice de notre organisme. Avec toutes les agressions extérieures, les bactéries et autres, la peau agit en véritable bouclier pour éviter tout problème de santé et cutané. On peut le dire, la peau est vitale et essentielle pour être en bonne santé. Mais connaissez-vous vraiment la peau ? En réalité, son rôle, sa composition et sa structure sont assez méconnus.

On vous explique concrètement et facilement ce qu’est la peau réellement et son rôle pour notre organisme et notre santé.

Quel est le rôle de la peau ?

Le rôle de la peau est multiple et essentiel pour le bon fonctionnement de l’organisme. Tout d’abord, elle agit comme une barrière cutanée contre les agressions extérieures telles que la pollution, les rayons UV et les dommages environnementaux. De plus, la peau régule la température corporelle en permettant la transpiration pour refroidir le corps ou en contractant les vaisseaux sanguins pour conserver la chaleur. Elle est également impliquée dans la création de la vitamine D. Elle joue aussi un rôle important dans le système immunitaire, en protégeant l’organisme des infections et des mauvaises bactéries. La peau joue également un rôle sensoriel en nous permettant de percevoir les sensations tactiles, la douleur, la chaleur et le froid, en outre le toucher. Enfin, elle contribue à l’équilibre hydrique du corps en limitant la perte d’eau et en maintenant l’hydratation profonde de la peau.

Quelle est la composition de la peau ?

La peau est composée de plusieurs éléments et représente 16% du poids total d’un être humain. On retrouve dans la composition chimique de la peau :

  • 70% d’eau

  • Environ 28% de protéines

  • 2% de matières grasses

  • 1% de sels minéraux et d’oligo-éléments (éléments nécessaires à l’organisme).

Cependant, la peau ne se résume pas uniquement à sa composition chimique. Elle se caractérise aussi par une structure, composée de trois couches distinctes, chacune avec ses propres fonctions et caractéristiques. Ces trois couches sont l’épiderme, le derme et l’hypoderme. Elles travaillent en synergie pour fournir une réelle barrière protectrice pour l’organisme.

épiderme d'une femme avec des taches de rousseur

Quelle est la structure de la peau ?

La peau est une structure complexe et multifonctionnelle. Composée de plusieurs couches distinctes, elle assure plusieurs rôles essentiels pour la santé générale. En comprenant la structure de la peau et comment ses différentes couches interagissent, nous pouvons mieux comprendre son importance dans la protection contre les agressions extérieures, la régulation de la température corporelle et la sensation tactile, entre autres ses fonctions cruciales pour notre survie et notre confort.

1) Épiderme

L’épiderme situé vers la surface de la peau est la partie la plus externe de la peau. Elle est divisée en 5 sous-couches.

Couche basale

La couche la plus profonde est la couche basale. Cette couche abrite les cellules souches de la peau. C’est là que naissent les nouvelles cellules de peau, appelées kératinocytes, qui se multiplient et migrent vers les couches supérieures de l’épiderme pour remplacer les cellules mortes.

Couche épineuse

Dans cette couche, les kératinocytes sont liés entre eux par des structures appelées desmosomes. Cela crée une sorte de réseau solide qui renforce la structure de l’épiderme. De plus, cette couche est impliquée dans la synthèse de la kératine, une protéine fibreuse qui rend la peau résistante et imperméable.

Couche granuleuse

La couche granuleuse est ainsi nommée en raison de la présence de granules de kératohyaline, une substance qui aide à renforcer la peau. Les kératinocytes dans cette couche commencent également à se détériorer pour préparer leur transformation en tant que cellules cornéocytes (cellules apoptotiques de la couche cornée), qui constituent la couche externe protectrice de la peau.

Couche claire

Cette couche est présente uniquement dans certaines parties de la peau, comme les paumes des mains et les plantes des pieds. Elle est caractérisée par l’absence de granules de kératohyaline et la présence de granules riches en lipides. Cette couche joue un rôle étanche pour la peau et sa résistance à l’usure dans ces zones soumises à une forte friction.

Couche cornée

La couche cornée est la couche la plus externe de l’épiderme. Elle est composée de cellules mortes appelées cornéocytes. Ces cellules sont riches en kératine. La couche cornée agit comme une barrière protectrice contre les agressions extérieures telles que les bactéries, les substances chimiques et les rayons UV, tout en empêchant la perte d’eau excessive de la peau. Elle contribue également à la sensation tactile en permettant le contact avec l’environnement extérieur. Au fil du temps, les cornéocytes sont remplacés par de nouvelles cellules provenant des couches inférieures de l’épiderme, assurant ainsi le renouvellement cutané constant de la couche cornée.

2) Derme

Le derme, situé juste sous l’épiderme, est un composant essentiel de la peau, qui assure le soutien structurel. Cette couche est une couche de la peau intermédiaire et épaisse.

À l’intérieur du derme, on trouve un réseau complexe de vaisseaux sanguins qui assurent l’apport en nutriments et permet l’élimination des déchets. C’est aussi là que résident les terminaisons nerveuses qui agissent sur les sens et la température. Ces nerfs transmettent des signaux au cerveau, permettant à la peau de réagir aux stimuli externes (élément biologique).

Le derme abrite les follicules pileux, les glandes sudoripares et les glandes sébacées. Les follicules pileux sont le point de départ de la croissance des poils, tandis que les glandes sudoripares produisent la sueur, pour aider à réguler la température corporelle. Les glandes sébacées, quant à elles, sécrètent le sébum, une substance qui aide à humidifier et à protéger la peau.

Le derme est riche en substance comme le collagène et l’élastine. Ces protéines sont produites par les fibroblastes. Ces fibres permettent à la peau de garder son élasticité. Cela permet de lutter contre le vieillissement cutané et de retendre la peau naturellement.

Pour plus d’informations sur le collagène et ses bienfaits sur la peau, l’équipe d’aesthé vous invite à lire cet article : Les bienfaits du collagène sur la peau.

3) Hypoderme

L’hypoderme, souvent appelé le tissu sous-cutané, est la 3ème couche importante de la peau qui assure à la fois un rôle de soutien structurel et de stock d’énergie. Situé juste en dessous du derme, l’hypoderme est principalement composé de cellules adipeuses, également appelées adipocytes, qui forment le tissu adipeux, ou plus communément appelé la graisse.

L’hypoderme offre une sorte d’isolation thermique pour le corps. La graisse stockée dans cette couche agit comme un isolant et va aider à maintenir une température corporelle stable et à protéger le corps contre les variations de température externes.

En plus de ses fonctions de stockage d’énergie et d’isolation thermique, l’hypoderme agit comme un protecteur pour les structures de la peau. Il absorbe les impacts, protège les organes et soulage les blessures externes et infections. C’est un peu comme une base solide sur laquelle repose toute la structure de la peau pour fournir à la fois un soutien physique, une protection contre les dommages externes et améliorer le système immunitaire de la peau.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la peau, sa structure et ses problématiques, cliquez juste ici.

Pourquoi dit-on que la peau est un organe ?

On qualifie la peau d’organe parce qu’elle remplit plusieurs fonctions vitales et qu’elle est composée de différentes couches de tissus. Elle est même considérée comme le plus grand organe du corps humain. Pour toutes ces fonctions protectrices et son rôle immunitaire, on peut affirmer que la peau est un organe. En résumé, la complexité de ses fonctions et sa structure multicouche en font un organe vital et polyvalent du corps humain.

Les articles qui vous interesseront

Paris – 4ème arr

aesthé – Marais

29 rue Francois Miron,
75004 Paris
01 40 61 91 58

M 1 11 7
Saint-Paul / Hôtel de Ville / Pont-Marie
Du lundi au vendredi : 9h – 20h
Samedi : 9h – 19h

Restons Connectés

En validant votre inscription, vous acceptez qu'aesthé mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer notre newsletter.