🚨 NOUVEAU CENTRE AU COEUR DE PARIS ! Accessible via le métro Sentier, plongez dans l’expertise médicale Aesthe & Facekult ! ✨
📍43 rue d’aboukir – Paris 2ème arr
La trichotillomanie : jeune fille qui s'arrache les cheveux

La trichotillomanie, un trouble du comportement

La trichotillomanie est un trouble psychique caractérisé par un comportement compulsif d’arrachage répété des cheveux et/ou des poils du corps, principalement des cils et des sourcils.

Les personnes atteintes de trichotillomanie sont souvent désignées comme des « trichotillomanes« .

Ce comportement répétitif centré sur le corps peut entraîner une perte de cheveux, également appelée alopécie, ainsi que des zones clairsemées sur le cuir chevelu, les sourcils, ou d’autres parties du corps.

La trichotillomanie est associée à d’autres troubles mentaux, tels que le trouble obsessionnel compulsif (TOC), et peut causer des impacts physiques, psychologiques et sociaux importants.

Les symptômes des personnes atteinte de la trichotillomanie

Les symptômes de la trichotillomanie apparaît par un besoin irrépressible de s’arracher les cheveux ou les poils, souvent de manière compulsive. Ce comportement peut varier en intensité, allant de quelques minutes à quelques heures par jour.

Les personnes atteintes de trichotillomanie peuvent s’arracher leurs cheveux, mais aussi les cheveux ou les poils d’autres personnes, voire d’animaux.

Les zones ciblées sont généralement celles où les cheveux ou les poils sont plus visibles, tels que le cuir chevelu, les sourcils, les cils et la barbe.

A savoir : Ce comportement répétitif peut provoquer une perte de cheveux et parfois difficile à cacher.

Les causes possibles de la trichotillomanie

Les causes exactes de la trichotillomanie ne sont pas complètement comprises, mais on pense que des facteurs génétiques et environnementaux jouent un rôle dans son développement. La prévalence de la trichotillomanie varie, et bien que le trouble puisse apparaître chez l’enfant, il est souvent diagnostiqué également chez l’adulte.

Certains cas de trichotillomanie sont associés à des épisodes de stress, d’anxiété ou de tension, qui peuvent pousser la personne à s’arracher les cheveux comme un moyen de soulager cette tension. Parfois, la trichotillomanie est associée à d’autres comportements répétitifs centrés sur le corps, comme le fait de ronger les ongles.

Cependant, il est important de noter que la trichotillomanie est une affection complexe, et que chaque personne atteinte peut avoir des facteurs déclenchants spécifiques.

Ma consultation informative calvitie OFFERTE

homme calvitie
  • prev
  • Les techniques médicales contre la calvitie

    LED CHEVEUX

    LED Cheveux

    Évitez la chute des cheveux et stimulez la repousse des cheveux grâce à la luminothérapie pour cheveux. Consultez…

    FAQ sur la trichotillomanie

    Paris IVe

    Aesthé – Marais

    29 rue Francois Miron,
    75004 Paris
    01 40 61 91 58

    M 1 11 7
    Saint-Paul / Hôtel de Ville / Pont-Marie
    Du lundi au vendredi : 9h – 20h
    Samedi : 9h – 19h

    Restons Connectés

    En validant votre inscription, vous acceptez qu'aesthé mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer notre newsletter.