🚨 NOUVELLE ADRESSE à Paris Accessible via le métro Le Peletier ! Plongez dans l’expertise médicale du CORPS et de la silhouette ! ✨
aesthé Lafayette📍6 rue de la Victoire – Paris 9ème arr

Perte de cheveux : les 5 causes psychologiques de cette chute de cheveux

une femme qui souffre de chute capillaire à cause du stress
Saviez-vous que la chute capillaire peut être expliquée par des troubles psychologiques ? On vous explique tout ci-dessous.

La chute de cheveux touche à la fois les hommes et les femmes. Elle touche en moyenne 80% des hommes et 50% des femmes au cours de leur vie. La chute capillaire peut s’avérer être un réel complexe pour certaines personnes. Il est important de savoir d’où vient cette chute avant de la traiter. Sachez qu’il existe de nombreuses raisons qui peuvent entraîner une perte de cheveux.

Dans cet article, l’équipe d’aesthé vous évoque l’impact des raisons psychologiques de ce phénomène capillaire où le cheveu cassant tombe.

Perte de cheveux : reconnaître une chute de cheveux anormale

En temps normal, on perd entre 50 à 100 cheveux par jour. Cette perte est due au brossage, aux produits coiffants utilisés ou encore au shampoing sous la douche. Cette chute des cheveux est totalement normale et sans gravité ! C’est le processus de croissance des cheveux, les cheveux abîmés tombent pour laisser place à de nouveaux follicules pileux, on appelle cela la phase télogène.

Tandis qu’une perte de cheveux est dite anormale lorsque l’on perd plus de 100 cheveux par jour. Mais, bien évidemment, il est difficile de savoir la quantité de cheveux que l’on perd chaque jour. Il est donc essentiel d’observer son cuir chevelu régulièrement. Si votre chevelure est moins dense, vous avez des trous dans les cheveux ou que vous perdez plus de cheveux que d’habitude, vous souffrez peut-être d’alopécie (effluvium télogène) ou de calvitie.

Petit + : La calvitie est une forme minime de l’alopécie. En effet, la calvitie est une perte de cheveux à certains endroits (front, tempes…). On peut dire que la calvitie fait partie des premiers stades de l’alopécie.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la chute de cheveux, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez aesthé, pour une consultation informative offerte. C’est lors de ce rendez-vous que vous évoquez tous vos problèmes capillaires avec un professionnel de santé.

Quelles sont les causes psychologiques d’une perte de cheveux ? 5 raisons

Les causes de la perte de cheveux chez les hommes et chez les femmes sont diverses. Les causes les plus fréquentes sont les maladies telles que l’alopécie androgénétique, la teigne ou la pelade. Également à cause de l’âge, plus on vieillit, plus, on perd de cheveux. Le changement de saisons peut également avoir un impact. La prise médicamenteuse, l’hérédité et l’alimentation sont aussi des causes fréquentes. Nombreuses sont les raisons à cause desquelles les follicules pileux tombent.

Mais, d’autres causes peuvent expliquer la chute de cheveux. En effet, les causes psychologiques peuvent expliquer cette chute de cheveux importante. En France, environ 30 millions de personnes sont dans la vie active. Cette vie rythmée autour du travail, de la vie personnelle et des aller-retours demande beaucoup d’énergie et peut impacter la santé mentale d’une personne. De plus, les agressions extérieures telles que la pollution, les rayons UV et les changements climatiques peuvent aussi avoir un impact sur la peau et la santé en général.

Tous ces éléments accumulés peuvent entraîner des troubles psychologiques, qui peuvent être à l’origine de la perte de densité capillaire. Voici 5 causes psychologiques qui entraînent une chute de cheveux.

cheveux ondulés d'une femme

1) Le stress et l’anxiété

Le stress et l’anxiété sont des états d’inquiétude et de peur intense, qui touchent 95% des Français majeurs. Cet état a un impact néfaste sur la peau, le corps et la santé en général. Au niveau des cheveux, le stress et l’anxiété peuvent amener à une pelade sévère. Ces états d’âme empêchent la bonne irrigation du bulbe des cheveux. De plus, lorsque le stress prolongé (plus de 6 mois) touche une personne, le corps produit de plus en plus d’hormones. Parmi ces hormones, on retrouve le cortisol et un trop haut taux de cortisol dans le sang déséquilibre la croissance des cheveux.

2) Les hormones

Au cours d’une vie, les hommes et les femmes sont sujets à de nombreux bouleversements hormonaux. Ces dérèglements hormonaux apparaissent lorsque le corps sécrète une quantité anormale d’une ou de plusieurs hormones. Ces bouleversements ont un impact sur la fibre capillaire. Les femmes peuvent subir une perte capillaire à cause de différentes raisons hormonales comme la puberté, les menstruations, une grossesse, l’accouchement, les maladies pelviennes ou encore la ménopause. Durant ces étapes de la vie, le taux d’œstrogènes chute (hormone de la femme), c’est cette baisse d’hormones qui entraîne la perte capillaire. Du côté des hommes, la chute des cheveux est plus quotidienne. En effet, due à la production d’androgène et plus particulièrement de testostérone qui favorise d’un côté la pousse des poils et cheveux, mais de l’autre entraîne une plus grosse perte.

3) La fatigue

La chute des cheveux peut également être due à la fatigue. La fatigue ou l’asthénie est une réaction normale chez l’Homme. On dit d’une personne qu’elle est fatiguée lorsque qu’elle ressent un manque d’énergie, une envie de dormir et est freinée dans ces activités quotidiennes. La fatigue peut être brève ou durable. Lorsqu’une personne est atteinte de fatigue chronique, elle peut aussi être touchée par une chute capillaire. Effectivement, plus l’énergie est basse, plus il y a de risques d’avoir des carences en vitamines et autres minéraux ou de ressentir des états d’âme comme du stress ou de l’anxiété. Ce sont ces carences et ces états psychiques dus à la fatigue qui pousse à la chute des cheveux.

4) Le choc émotionnel

Le choc émotionnel est un état d’alarme annoncé par l’organisme qui survient suite à un traumatisme (décès, agressions, accidents…). Lors d’un choc émotionnel, la personne ne ressent rien mis à part une sensation de vide. Le choc émotionnel amène à une chute réactionnelle, suite à un trop-plein de sentiments et d’énergie, l’organisme n’arrive plus à gérer et conduit à une pelade ou une alopécie. Si vous êtes victime d’un choc émotionnel, il est important de vous faire suivre par un médecin et de ne pas rester seul(e) !

5) Les carences

Les carences en vitamines telles que la Vitamine C, Vitamine D ou encore Vitamine B ont un impact sur la santé générale. Elles exercent également une influence cruciale sur la santé capillaire. Tout comme un déficit en minéraux comme le fer, le zinc ou encore le calcium peut impacter lourdement la vitalité et la résistance de vos cheveux. Ces insuffisances peuvent interférer l’équilibre de votre cuir chevelu, et perturbent ainsi le cycle de croissance naturel des cheveux. En conséquence, les déficiences peuvent contribuer à des problèmes tels que la fragilité des cheveux, la perte de brillance et même la perte générale de la fibre capillaire.

Le conseil d’aesthé : Si vous êtes fatigué(e), affaibli(e) ou souvent malade, vous avez peut-être des carences. Il est préférable de prendre rendez-vous chez un médecin pour obtenir une prise de sang afin de vérifier que tout va bien.

Quels traitements médico-esthétiques pour traiter une chute de cheveux ?

Perdre ses cheveux n’est jamais très agréable, d’autant plus si cette perte est conséquente. De nos jours, grâce à la médecine esthétique et aux soins esthétiques, il est possible de restaurer ses cheveux facilement. On vous présente les traitements médico-esthétiques idéaux pour restaurer sainement vos cheveux.

Mésothérapie cheveux

La mésothérapie capillaire est une technique qui consiste à injecter des nutriments directement dans le cuir chevelu avec des injections minuscules pour stimuler la croissance des cheveux. Elle vise à renforcer la croissance du cheveu, à stimuler la circulation sanguine et à nourrir intensément le cuir chevelu, contribuant ainsi à la prévention de la chute des cheveux et à favoriser la repousse capillaire saine.

une femme qui perd ses cheveux à cause de la fatigue

Led capillaire

La LED capillaire, quant à elle, utilise la luminothérapie à LED pour stimuler le cuir chevelu, favoriser la croissance des cheveux et éviter la perte des cheveux. Cette technologie émet une lumière de faible intensité qui pénètre dans le cuir chevelu, stimule les cellules folliculaires et améliore la circulation sanguine pour renforcer les cheveux et encourager la repousse.

femme qui perd ses cheveux ondulés à cause de l'anxiété

Greffe de cheveux

La greffe de cheveux est une procédure médicale où des follicules pileux sont prélevés dans une zone donneuse pour être transplantés dans une zone clairsemée. Cette technique permet de restaurer les cheveux de façon permanente, offrant une solution efficace pour lutter contre la calvitie.

brosse avec des cheveux dessus

Les articles qui vous interesseront

Paris – 4ème arr

aesthé – Marais

29 rue Francois Miron,
75004 Paris
01 40 61 91 58

M 1 11 7
Saint-Paul / Hôtel de Ville / Pont-Marie
Du lundi au vendredi : 9h – 20h
Samedi : 9h – 19h

Restons Connectés

En validant votre inscription, vous acceptez qu'aesthé mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer notre newsletter.